Depuis Février 2016, la Croix-Rouge Française intervient chaque semaine auprès des populations en situation d’exil présentes sur les campements des Hauts-de-France à travers le Dispositif Mobile de Soutien aux Exilé∙e∙s (DMSE).

Le DMSE a vocation à « aller-vers » les personnes exilées et se déploie sur les camps pour apporter son soutien aux personnes en errance à Calais, Grande-Synthe et sur les autres lieux de (sur)vie en leur assurant un accès aux premiers soins, à l’information et au maintien et au rétablissement des liens familiaux.

Vous souhaitez nous rejoindre cette équipe? Contactez-nous.

Pour mener à bien nos actions, la mobilisation de bénévoles est essentielle !

Chaque semaine, du mardi au jeudi, nous recherchons des bénévoles pour participer au déploiement du dispositif. Les dépenses engagées par les bénévoles, de transport ou de bouche, sont entièrement prises en charge. Tous les profils sont les bienvenus !

  • Des infirmiers et infirmières diplômé∙e∙s d’Etat et/ou médecins pour les premiers soins ainsi que des secouristes (PSE1/PSE2, CI) ;
  • Des bénévoles de l’action sociale pour les activités d’accueil, écoute, orientation ;
  • Des bénévoles formé∙e∙s au RLF.
  • Toute personne souhaitant s’engager à la Croix-Rouge : nous proposons des formations adaptées pour faire monter les bénévoles en compétence et assurer des interventions de qualité.

Grâce à votre implication la Croix-Rouge française pourra œuvrer plus rapidement et plus efficacement auprès de ces populations en détresse. Pour participer à cette mission ou obtenir plus d’information, contactez-nous !

Cinq actions sont menées sur le terrain :

  • Premiers soins infirmiers: les infirmiers et infirmières, en binôme avec un∙e secouriste, offrent une prise en soins aux personnes exilées le souhaitant : petites plaies ou plaies infectées, brûlures, traumatismes ou le suivi de pathologies plus lourdes. Des protocoles médicamenteux ont également été développés pour répondre au mieux aux besoins des exilé∙e∙s présentant certaines pathologies ;
  • Transferts vers la permanence d’accès aux soins de santé (PASS) : à la demande des exilé∙e∙s ou à l’issue d’une consultation du binôme soins du dispositif, les personnes le souhaitant peuvent être emmenées à la PASS pour une consultation médicale. Ces transferts vers le centre hospitalier leur permettent de bénéficier du système de santé de droit commun auquel elles et ils ont droit ;
  • Des activités d’accueil, d’écoute et d’orientation : un espace de répit est proposé aux bénéficiaires le temps de l’intervention du dispositif autour de boissons chaudes et d’activités ludiques. Cet espace est également l’occasion d’orienter les personnes qui auraient des interrogations vers les associations spécialisées en droit d’asile ou réalisant des distributions de nourriture ou de vêtements par exemple ;
  • Des maraudes de prévention et de maintien du lien familial : l’équipe maraude se rend au plus près des personnes pour sensibiliser à la rupture du lien, pour les familles avec jeunes enfants notamment, et promouvoir les différents outils développés par l’ensemble des sociétés nationales du Mouvement Croix-Rouge/Croissant-Rouge tels que Trace the face. Ces maraudes sont également l’occasion de proposer des appels à l’international et un accès à la connectivité ou encore la rédaction de messages Croix-Rouge ;
  • Des recherches de proches disparu∙e∙s : en complément de la prévention et du maintien du lien, les équipes reçoivent les personnes qui n’auraient plus de nouvelles d’un∙e proche pour mener des recherches et les remettre en contact. Un entretien de recherches est alors proposé pour recueillir le maximum d’information avant de mener des recherches en mobilisant l’ensemble de nos partenaires pour permettre aux proches de se retrouver.